Actualités

Prix de thèse 2018 : William Chaze - Ecole doctorale EMMA

Voir l'actualité sur le site Factuel

Anthony Collin, maître de conférences à l’EEIGM et chercheur au LEMTA, distingué aux Invalides à Paris

Voir l'actualité sur le site Factuel

Le LEMTA fête la science les 12 et 13 octobre à l'Atrium de la Faculté des Sciences et Technologies

Le LEMTA fête la science les vendredi 12 octobre et samedi 13 octobre à l'Atrium de la Faculté des Sciences et Technologies, Vandœuvre.

Venez rejoindre nombreux nos enseignants-chercheurs, chercheurs, (post-)doctorants, ingénieurs, techniciens aux stands :

- 17 : milieux granulaires et poudres
- 31 : l'hydrogène, de l'électricité en bouteille
- 32 : voir l'invisible grâce à l'IRM
- 33 : thermique de l'habitat


Sans oublier la conférence intitulée "Itinéraire d'une transition énergétique", donnée par Fabrice Lemoine, Samedi 13 octobre • 15h45 à 17h • Amphi 5

Retrouvez tout le programme sur http://fst.univ-lorraine.fr/fetedelascience

La FR Jacques Villermaux organise une journée scientifique et d’échange : « L’Imagerie par Résonance Magnétique en Sciences pour l’Ingénieur »

La fédération de recherche J. Villermaux du pôle EMPP de l’Université de Lorraine organise une journée scientifique et d’échange :

« L’Imagerie par Résonance Magnétique en Sciences pour l’Ingénieur »

le jeudi 15 novembre 2018, 8h30-17h00, Présidence de l’UL, 34 cours Léopold, Nancy

Les méthodes de résonance magnétique nucléaire (RMN) et d’imagerie par résonance magnétique (IRM) sont bien établies dans les domaines de la chimie, de la biologie, de la santé et des matériaux. Elles le sont moins en sciences pour l’ingénieur.

Cette journée d’échange propose de faire découvrir aux acteurs de l’UL les potentialités des méthodes basées sur la résonance magnétique dans des domaines variés tels que les procédés, les produits agro-alimentaires, la mécanique et la rhéologie des fluides, le génie pétrolier, les matériaux pour l’énergie...

Exposés de laboratoires locaux et exposés invités.

Inscription gratuite MAIS obligatoire à : https://enquetes.univ-lorraine.fr/index.php/636161?lang=fr

Programme détaillé

Le domaine des Sciences du Feu à l’honneur à Nancy pendant 4 jours

Le LEMTA accueille pendant 3 jours, du 12 au 14 septembre, 140 chercheurs venus du monde entier pour une conférence sur les « sciences du feu ». L’Opération Scientifique Feux du LEMTA organise en effet le 3rd European Symposium on Fire Safety Science, un des événements majeurs de cette année 2018 dans le domaine des feux.
Les grandes thématiques scientifiques du domaine sont abordées pendant ce symposium : dégradation thermique, dynamique du feu, feux de forêts, extinction, évacuation.
Un workshop « Agenda 2030 for a Fire Safe World » est également programmé le 11 septembre par l’IAFSS – l’International Association for Fire Safety Science.
Une belle reconnaissance internationale pour le laboratoire !

PowderReg fait son "CHoPS"

PowderReg participe à la Conférence international CHoPS (Conveying and Handling of Particulate Solids) du 10 au 14 Septembre 2018 à Greenwich, Londres.
Le projet PowderReg, un projet européen Interreg VA GR au sein du LEMTA, et qui regroupe également 2 laboratoires lorrains (LGRP et LIBIO) et d’autres opérateurs de la Grande Région (Université de Liège, de la Sarre, du Luxembourg, de Kaiserslautern et les entreprises Novacarb et Granutools), a été invité à présenter lors d’une session de la Conférence CHoPS spécialement dédiée au projet, les résultats scientifiques de sa première année d’études.
La Conférence a pour objectif d’établir des liens entre industriels et universitaires sur le thématique « Poudres ». Elle traite principalement des problématiques associées à l’optimisation des poudres et des technologies qui mettent en œuvre ces matériaux (du secteur pharmaceutique à l’agroalimentaire).
La Conférence sera l’occasion pour les doctorants et post-doctorants participants au projet de présenter leurs sujets de recherche.

Télécharger le programme de la Conférence

En Savoir plus

28ème colloque National "DÉformation des POlymères Solides" - 25-28 septembre 2018, La Bresse
















Voir le site du colloque

PhD Summer School, Hydrogen Technologies in Local Energy Hubs, July 9-12 2018, Nancy

"Thermal Properties Measurement of Materials", un livre d'Yves Jannot et Alain Degiovanni édité chez Wiley-Iste (Verlag)

This book presents the main methods used for thermal properties measurement. It aims to be accessible to all those, specialists in heat transfer or not, who need to measure the thermal properties of a material. The objective is to allow them to choose the measurement method the best adapted to the material to be characterized, and to pass on them all the theoretical and practical information allowing implementation with the maximum of precision.

Voir le site de l'éditeur









Energy Clustering Event: Workshop on "European Universities for a Clean Energy Future: Interdisciplinary Education, Training and Research", March 22-23, 2018, NANCY

Université de Lorraine, Présidence Building, 34 cours Léopold 54000 Nancy

The workshop will discuss the interdisciplinary education, training and research for a clean energy future. It will take as a starting point the recommendations issued in the newly-published report “Energy Transition and the Future of Energy Research, Innovation and Education: An Action Agenda for European Universities”. Produced by the EUA-EPUE Platform after the extensive three-year UNI-SET project, the report “Action Agenda” promotes innovative education and research activities in the field and seeks to support the ambitions of many universities across Europe to strengthen their existing initiatives.

Sessions of the workshop will address opportunities for partnerships and discuss key challenges of emerging European clusters to take forward the recommendations issued in the “Action Agenda”. Conference participants will also have the opportunity to interact on how to develop and deliver new innovative research and education interdisciplinary energy programmes. The main objective is to facilitate mutual learning and exchange through presentations on projects and activities with an innovative approach to education, training and research. Preference will be given to activities with an interdisciplinary and/or collaborative approach.

The target audience includes university leaders, business managers and developers, public authorities at national, local or European level. It provides a platform for dialogue on the current and future role of universities at the interface of Europe’s research and higher education policies in the field of energy and environment.

Programme
To learn more about the conference and see the programme, visit the website.

Le LEMTA au journal de France 3 pour son étude de risque incendie sur le Grand Paris Express

Le Grand Paris Express est un projet de réseau urbain en région parisienne, qui verra la réalisation de 200km de lignes de transport et de 68 gares d'ici 2030. Le LEMTA, contacté pour évaluer les risques de propagation des incendies et des fumées en phase de chantier, a réalisé en 2017 une étude associant des simulations numériques en vraie grandeur et des essais en maquette, pour tester une solution de cantonnement des fumées par rideau d'eau. Cette technique, déjà utilisée sur certains chantiers de tunnel, suscitait en effet des interrogations quant à son efficacité réelle. Le LEMTA a en particulier conçu un tunnel transparent de 7m de long, reproduisant à l'échelle 1/25ème un tunnel en construction avec un puits de descente permettant l'accès du tunnelier. C'est sur cette maquette que France TV a réalisé un reportage diffusé ce 22 novembre aux actualités régionales. L'Opération Scientifique Feux a réalisé un essai illustrant ses conclusions. Le rideau d'eau ne suffit pas à bloquer les fumées et l'activation du système d'aspersion produit au contraire une dé-stratification des fumées qui peut pénaliser l'évacuation en cas d'incendie et l'accès des pompiers au foyer. Cette solution technique est donc à proscrire. L'étude se poursuivra désormais avec la recherche de solutions permettant une gestion plus efficace des fumées et leur évacuation en particulier."

Télécharger la vidéo

Un projet ANR ASTRID Maturation au LEMTA : l'opération Scientifique "Feux" du LEMTA au service de la sécurité incendies des navires

Le LEMTA participera au projet MARINER-DECM(*), un programme de recherche conçu en partenariat avec l’IUSTI, la DGA et la société RS2N, qui vient d’être retenu dans le cadre de l’appel à projets ASTRID-Maturation 2017.

Les recherches entreprises viseront à modéliser le risque incendie et la lutte anti-feu dans les bâtiments de la marine. L’extension au domaine civil permettra de manière analogue de prédire le niveau de sécurité incendie des navires de la marine marchande et même celle des immeubles de grande hauteur. Navires et buildings ont en effet en commun une structure multi-compartimentée au sein de laquelle l’incendie se développe dans un réseau de locaux et gaines techniques, que ce même groupe de recherche a déjà étudié au cours d’un projet ASTRID précédent.

Le programme de recherche visera cette fois le développement d’un outil de démonstration et dimensionnement en vraie grandeur, prédisant la propagation du feu, le niveau de risque des structures et l’efficacité des stratégies de lutte, avec applications civiles et militaires. La contribution du LEMTA concernera les volets propagation et sécurité des occupants, avec en particulier un travail sur la visibilité en environnement enfumé et l’évacuation des personnes.

(*) MARINER-DECM : MAitrise du Risque INcendie et lutte anti-feu dans des grands Ensembles sur Réseau- Démonstrations en Environnements Civil et Militaire






Short Course on Atomization & Sprays 2018, 19-22 février 2018, Darmstadt, Allemagne

The profile area of Thermofluids and Interfaces at the Technische Universität Darmstadt, in collaboration with DFG SFB TRR 75 (Drop dynamics under extreme boundary conditions), are holding a short course on Atomization and Sprays from February 19 to February 22, 2018 in Darmstadt. The course brings together experts in the field for four days of lectures and discussions on many aspects of spray processes, including state-of-the-art of atomization fundamentals, their realization in atomizer systems and their application in a wide variety of engineering branches, including spray drying, spray coating, spray cooling, fuel injection, etc.

The program foresees intensive discussions between the participants and the lecturers and also among the participants. The aim is to address on-going development and application problems suggested by the participants. Industrial exhibitors of spray diagnostics will be available on the second day for demonstrations and discussions.

Further information about the content of the short course and registration can be found in the attached flyer and at www.tfi.tu-darmstadt.de/as2018






3D-ThermoNano, un nouveau projet ANR international franco-suisse au LEMTA

Le projet 3D-ThermoNano vise la fabrication et la caractérisation de matériaux thermoélectriques 3D de basse dimensionnalité. Il s’inscrit dans la recherche de l’amélioration des performances énergétiques des matériaux thermoélectriques par nanostructuration. L’approche expérimentale repose sur la complémentarité de trois laboratoires et se base sur l’utilisation de matrices 3D par lithographie à 2 photons couplée à des procédés de dépôts chimiques et électrochimiques de films minces thermoélectriques. L’intérêt premier de tels matériaux nanostructurés est la réduction de la conductivité thermique de réseau par rapport à leurs homologues massifs. De plus, les propriétés mécaniques de la structure 3D seront simulées par éléments finis pour en optimiser sa stabilité. Ainsi l’aboutissement de ce travail permettra la réalisation d’éléments thermoélectriques performants pour des capteurs autonomes ou des micro-dispositifs de refroidissement pour l’industrie électronique.

Matériau thermoélectrique architecturé 3D obtenu par lithographie à 2 photons. Le squelette de la structure hôte en polymère est couvert de matériau thermoélectrique par électrodéposition

Partenaires :

  • France : Nicolas Stein (Coordinateur), IJL & David Lacroix, LEMTA
  • Suisse : Laetitia Philippe, EMPA

Le LEMTA impliqué dans un projet européen RISE

Le LEMTA est impliqué dans un projet Européen projet RISE « Research and Innovation Staff Exchange (RISE) » du dispositif Marie Skłodowska-Curie Actions (pilier Excellence du programme cadre Horion 2020) qui vient d’être accepté. Ce projet, porté par l’université d’Exeter s’appuie sur le réseau européen GeoSTAB, soutenu préalablement par l’ANR. Il regroupe 19 partenaires internationaux, entreprises et universités, autour de la question de la valorisation des géomatériaux générés par les activités minières et de la construction. Ce type de projet répond à une des préoccupations du réseau GeoSTAB qui est la formation de personnels pour la réutilisation des géomatériaux produits par les activités humaines à partir du partage d’expérience entre différents acteurs, académiques ou industriels, ayant des expertises complémentaires, depuis al géotechnique jusqu’à la géochimie.

ANR 2017 : LOCALI, un nouveau projet ANR impliquant le LEMTA

LOCALI : Elucidation des mécanismes de propagation de défauts locaux dans les PEMFC, par mesure et exploitation de la distribution de densité de courant locale

La durabilité et la fiabilité des piles à combustible sont deux critères clé pour leur déploiement à grande échelle. Aujourd'hui, le lien entre le comportement des matériaux à l'échelle de la cellule et les performances d'une pile complète -un assemblage de cellules- ainsi que l'impact des conditions de fonctionnement, commencent à être bien compris. En revanche, on ne sait pas encore très bien dans quelle mesure un défaut de fonctionnement qui survient sur une seule cellule peut se propager aux cellules avoisinantes ni à l'ensemble du stack. L'objectif de LOCALI sera de répondre à cette question via des travaux de caractérisation locale et des simulations numériques conduits par les partenaires du projet sur les différents éléments d'une pile à combustible.

Membres du LEMTA impliqués :
Olivier Lottin, Pr Université de Lorraine
Assma El Kaddouri, McF Université de Lorraine
Julia Mainka, McF Université de Lorraine
Jérôme Dillet, IR CNRS
Jean-Christophe Perrin, McF Université de Lorraine

Partenaires : LEPMI (porteur) - G2Elab – LITEN (CEA)

Densités de courant locales au sein d’un stack en réponse à 2 types de défauts localisés sur une seule cellule ou sur un ensemble de cellules obtenues par simulation numérique (G2Elab - LITEN).

Un nouveau Maître de Conférences au LEMTA, Nicolas Blet

Nicolas Blet, âgé de 30 ans, est arrivé au LEMTA le 1er septembre 2017 : recruté à l’ENSIC en Génie des procédés et Informatique, il effectuera sa recherche au LEMTA sur la thématique « Gestion de la chaleur », plus particulièrement sur la thermique des systèmes énergétiques.

Diplômé Ingénieur de l’ISAE-ENSMA Poitiers et titulaire d’un MASTER 2 en Sciences pour l’Ingénieur, Nicolas Blet a entamé une thèse de Doctorat à l’Institut P’ (Poitiers), intitulée « Analyse expérimentale et par voie de modélisation d’une boucle gravitaire à pompage capillaire multi-évaporateurs », soutenue en décembre 2014. Sa thématique de recherche porte plus généralement sur les systèmes thermiques diphasiques passifs (caloducs, boucles à pompage capillaire), ce qui l’a mené à effectuer une période postdoctorale de 2 ans au CETHIL à Lyon, dans le cadre du projet de recherche OPTIMA, ayant pour objectif la conception et le test de caloducs adaptés au refroidissement et à l’homogénéisation de températures de systèmes propulsifs d’avions, en partenariat avec un vaste consortium industriel (Airbus, Atherm, Euro Heat Pipe, Alstom Transport, Thales Alenia Space).
Il intégrera l’opération scientifique « Thermique et Optique de Matériaux et Systèmes » et à partir du 1er janvier 2018, dans le cadre de la réorganisation du Laboratoire, l’opération scientifique « Gestion de la chaleur ».

Le LEMTA au service du chantier du Grand Paris Express

Le LEMTA réalise à la demande de la Société du Grand Paris une étude sur l’opportunité d’utilisation de rideaux d’eau comme système de protection incendie dans les tunnels en chantier pour la réalisation du Grand Paris Express. A l’horizon 2030, 200 km supplémentaires de lignes de métro seront créés dans et autour de Paris. En matière de sécurité pendant la phase de chantier, le LEMTA évalue actuellement les effets attendus d’un dispositif de type rideau d’eau contre la propagation des fumées et l’exposition des personnes aux flux rayonnés par un incendie.

Une maquette de tunnel de 7m de long, représentant en vraie grandeur 500m de galeries et un puits de descente de tunnelier, a été conçue et équipée par les services conception mécanique et électronique et instrumentation du LEMTA. Comprenant un tronçon métallique pour accueillir un feu d’heptane et un système d’aspersion sur 5 buses d’injection, l’essentiel de la maquette est transparent pour permettre la visualisation des fumées par technique laser. Près de 80 capteurs permettent le suivi de la puissance du foyer, du débit d’aspersion et une cartographie des températures le long du tunnel. Le plan laser généré dans l’axe du tunnel permettra même l’acquisition des champs de vitesses par méthode PIV. Les mécanismes de cantonnement et de stratification des fumées sont analysés, avec évaluation des interactions entre les fumées et le système d’aspersion. Des simulations numériques sont conduites dans le même temps en échelle réduite pour reproduire les essais en maquette, ainsi qu’en vraie grandeur pour évaluer le niveau de performance du dispositif.

William Chaze, doctorant au LEMTA, lauréat du Prix Briot-Fourier lors du 25e Congrès Français de Thermique, pour une première mondiale : la mesure du champ instantané de température dans une gouttelette impact une paroi chauffée à haute température

William Chaze, doctorant dans l'Opération Scientifique « Transferts dans les fluides » au LEMTA et encadré par Fabrice Lemoine (PR UL) et Guillaume Castanet (CR CNRS), a remporté le premier prix Briot-Fourier lors de la 25e édition du Congrès Français de Thermique qui se déroulait cette année à Marseille du 30 mai au 2 juin 2017.

Le prix Briot-Fourier récompense la meilleure communication scientifique lors du congrès annuel organisé par la Société Française de Thermique.



Exemple de mesures de champ de température pour une goutte de diamètre d=2.5 mm impactant une paroi solide portée à 600°C

Intitulée de la communication : « Mesures instantanées par fluorescence induite par plan laser et thermographie infra-rouge des transferts de chaleur pour une goutte impactant une paroi en régime d'ébullition en film »

Résumé de la communication : L'impact d'une goutte sur une paroi surchauffée en régime d'ébullition de film est un phénomène très répandu dans nombreux procédés industriels ou environnementaux comme le refroidissement par spray ou les moteurs à combustion interne. Le but de cette étude expérimentale est de caractériser les phénomènes de transfert de chaleur et de masse au cours de l'impact afin de les modéliser. Les champs instantanés de température à l'intérieur de la goutte sont ainsi mesurés par fluorescence induite par plan laser (voir illustration) alors que le flux extrait à la paroi est caractérisé par thermographie infra-rouge. L'influence de la vitesse d'impact sur les mécanismes de transfert à l'intérieur de la goutte, sur son échauffement et sur le flux de chaleur extrait à la paroi est mise en évidence dans cette étude.

A noter que Miloud Hadj Achour, doctorant dans la même opération scientifique et encadré par Nicolas Rimbert (MCF UL) et Michel Gradeck (PR UL), faisait partie des 10 nominés pour sa communication intitulée «Etude de l’influence de la solidification sur le processus de fragmentation d’une goutte de métal liquide dans l’eau ».

Présentations : Fabrice Lemoine, Michel Gradeck

Le véhicule de l’E2M alimenté par une pile à combustible conçue par le LEMTA

L’ENSEM Eco Marathon (E2M) est une association étudiante de l’Ecole Nationale Supérieure d’Electricité et de Mécanique (ENSEM) qui participe depuis 1996 à la compétition internationale Eco Marathon organisé par Shell.
A ses débuts, l'association concourrait dans la catégorie « prototype » fonctionnant avec un moteur thermique. C’est à partir de 2007 que l’E2M a débuté la réalisation de son premier véhicule électrique de type « Urban » alimenté par une pile à l'hydrogène conçue par le Laboratoire d’Energétique et de Mécanique Théorique et Appliquée (LEMTA).
Cette année, la compétition s’est déroulée à Londres du 25 au 28 mai 2017. L’association détaille toute leur aventure londonienne sur leur site internet


L’hydrogène, l’énergie du future ?
L’hydrogène est désormais considéré comme une alternative crédible aux énergies fossiles, notamment dans les transports. Cette molécule peut être utilisée directement comme carburant ou convertie en électricité à l’aide d'une pile à combustible, comme cela est le cas pour le véhicule de l’E2M. Utilisé comme source d'énergie, l'hydrogène possède l'immense avantage de ne pas émettre de gaz à effet de serre et notamment de CO2. En effet, l'hydrogène en brûlant dans l'air n'émet aucun polluant et ne produit que de l'eau. Cette caractéristique place l'hydrogène comme un des vecteurs énergétiques les plus prometteurs du 21ème siècle.


Le LEMTA au cœur du développement du vecteur hydrogène pour la transition énergétique
Le LEMTA est un acteur incontournable de la recherche sur le vecteur hydrogène. Intégré dans un vaste partenariat regroupant plusieurs laboratoires lorrains dans le cadre du projet ULHyS* de Lorraine Université d’Excellence (LUE), le LEMTA développe principalement ses compétences dans le domaine des piles à combustible à membrane (PEM).
Le laboratoire a participé activement au projet Horizon Hydrogène Energie (H2E), un vaste programme de déploiement d’une filière hydrogène-énergie compétitive et durable en France et concentre ses recherches sur les deux principaux verrous qui limitent encore le développement des piles à combustible : leur fiabilité et leur densité de puissance limitées. Ces travaux ont eu un impact important sur leurs performances et leur durée de vie, certains systèmes ayant depuis largement dépassé les 10000 heures de fonctionnement, sans intervention.

*ULHyS : Université de Lorraine, Hydrogène Sciences et Technologies.
















11ième Ecole de Vélocimétrie et Granulométrie Laser - 10 au 15 septembre 2017

L’objectif de cette manifestation est de proposer une formation de pointe et interdisciplinaire sur les techniques de mesure, mettant en œuvre des lasers, dans le domaine de la mécanique des fluides.

Le cycle des cours proposés porte sur la visualisation d’écoulements, la mesure de vitesse de particules par vélocimétrie doppler laser (L.D.V.), la vélocimétrie par images de particules (P.I.V.), la détermination de la granulométrie de la phase dispersée (Diffractométrie, interférométrie, imagerie...) ainsi que la mesure de température et concentration de molécules par des techniques spectroscopiques (PLIF, Raman, CARS...).

Plus d'informations ici

XXIXe Congrès du GERM, 14 - 19 mai 2017 à Aussois (73), Mylène Robert remporte le prix du meilleur poster

Le 29e congrès du Groupement d'Etudes de Résonance Magnétique (GERM) a eu lieu du 14 au 19 mai 2017.

A cette occasion, Mylène Robert, stagiaire M2 au LEMTA, a remporté le prix du meilleur poster pour le poster intitulé : "Impact de la degradation chimique sur les propriétés de transport dans les membranes Nafion apres vieillissement in-situ et ex-situ".







Parution de la feuille de route des universités européennes engagées dans le domaine de l’énergie "Roadmap for European Universities in Energy"

Fabrice Lemoine, Directeur du LEMTA, participe au comité de pilotage du projet UNI-SET en tant que représentant français.

Le domaine de l’énergie (recherche et formation) fait partie des champs de réflexion de l’European University Association (EUA). Sous l’égide de l’EUA, le projet européen UNI-SET (financé dans le cadre du 7ème programme cadre) vise à décliner la feuille de route des universités dans les différentes actions du plan stratégique pour les technologies de l’énergie à l’échelle européenne (SET-plan).

Voir l'actualité sur le site de EUA





Mathilde Cazot, doctorante au LEMTA, finaliste régionale de Ma thèse en 180 secondes

Depuis 2013, l’Université de Lorraine organise le concours Ma thèse en 180 secondes en Lorraine.
Destiné aux doctorants francophones inscrits à l’Université – toutes disciplines confondues, ce concours permet de sélectionner le ou la finaliste qui représentera l’Université de Lorraine lors du concours national.

Cette année, Mathilde Cazot, doctorante CIFRE au LEMTA en partenariat avec la startup KEMWATT (acteur des batteries redox à circulation), a brillamment passé l’étape de pré-sélection qui s’était déroulée en janvier 2017 et a ainsi pu participer à la finale régionale le 23 mars 2017.

Grace à la vulgarisation et à la présentation orale de son sujet de recherche intitulé « Modélisation multiphysique et multi-échelles d’une batterie organique à électrolyte », Mathilde Cazot s’est classée seconde sur les 11 finalistes régionaux.

Au sein du Laboratoire, Mathilde Cazot, membre du groupe "Energie et Transfert" dans l'opération scientifique "Pile à Combustible", est encadrée par Sophie Didierjean.

Des illustrateurs ont réalisé une BD apportant un regard décalé sur les sujets scientifiques des doctorants finalistes, dont celui de Mathilde Cazot, que vous pouvez découvrir ici.

La prestation de Mathilde Cazot est visible ici.

Le LEMTA fait découvrir les métiers de Laboratoire

Le temps d’une demi-journée, le LEMTA a accueilli le jeudi 23 mars 2017, une vingtaine de professeurs principaux de collèges et de conseillers d’orientation de Meurthe-et-Moselle. Cette visite s'intégrait dans le cadre d'une formation organisée par le lycée Varoquaux de Tomblaine.

Son objectif était de sensibiliser ce public prescripteur du bien-fondé des études scientifiques et notamment de l'existence du baccalauréat STL (Sciences et Technologies de Laboratoire) mais aussi de l'existence de poursuites d’études supérieures pour les élèves intégrant cette filière.

Le LEMTA compte parmi ses effectifs des personnes ayants des profils différents et complémentaires : conception et fabrication mécanique, instrumentation électronique, métrologie, informatique... Ces personnels sont en appui aux chercheurs et sont indispensables au bon fonctionnement et au rayonnement du laboratoire.

Lors de la matinée, par petits groupes pour faciliter l’échange, les enseignants et conseillers ont pu découvrir les différents environnements de travail des personnels techniques et scientifiques et échanger avec eux sur leur parcours et leur métier au quotidien.

Petro-RMN, un outil pour analyser le potentiel de ressources des sous-sols

Dans un contexte d’exploitation des ressources énergétiques, hydrocarbonées et géothermiques à des profondeurs de plus en plus importantes, l’analyse des formations réservoirs nécessite une caractérisation indirecte de type diagraphique obtenue à partir des puits. Les échantillons prélevés par carottage seront de moins en moins nombreux du fait du coût important de prélèvement. Ainsi, l’interprétation des données diagraphiques devient un élément prépondérant de la caractérisation des réservoirs. Parmi ces outils, la Résonance Magnétique Nucléaire (RMN) est un des derniers outils mis au point : elle permet d’avoir accès à la porosité du matériau, la taille des vides qui composent cette porosité et contrôlent la perméabilité. C’est un outil efficace de caractérisation de la qualité des réservoirs (pétroliers, gaziers, géothermiques, aquifères), de prédictibilité des capacités de récupération et du potentiel de stockage des formations.

La diagraphie RMN mesure le temps de relaxation des molécules d’eau soumises à une excitation RF du champ magnétique en condition de résonance. Des lois empiriques permettent de calculer les propriétés des réservoirs mais elles sont très souvent étalonnées pour des matériaux simples comme les carbonates. L’objectif est de déterminer des lois de passages pour des matériaux complexes, en définissant notamment les caractéristiques du matériau qui vont influencer le signal RMN reçu (paramètres liés à la minéralogie du matériau, à la porosité de la roche). Il s’agit d’une part de déterminer les valeurs des seuils à utiliser pour calculer les valeurs de perméabilité en fonction de la nature des matériaux et d’autre part, de fournir les descripteurs tirés d’autres diagraphies, gamma-ray, susceptibilité magnétique permettant de choisir ces seuils. Ces tests apporteront une aide importante à l’interprétation des données de puits.

Le LEMTA, GeoRessources et le CRPG ont contribué à la réussite de ce projet. Les mesures réalisées montrent que la désaturation des grès n’est pas homogène durant un processus de séchage : elle affecte les vides les plus gros, puis les plus petits. Cette différence de comportement permet de distinguer la porosité utile au transport de celle relative à l’eau liée. La faisabilité de mesures sur des échantillons faiblement poreux de granites a été démontrée. Ces résultats confirment l’importance de la reconnaissance de la transition eau libre / eau liée pour calculer la perméabilité. La méthodologie développée permet de reconnaître ces valeurs seuils. Ces résultats intéressent les industriels : Total et Engie proposent de tester cette démarche sur les hydrocarbures dans des réservoirs gréseux ; Fonroche et Teranov montrent un intérêt pour la caractérisation des réservoirs géothermiques.

Contrôle et amélioration des transferts par structuration des surfaces d’échange

Un des leviers de la transition énergétique est l’augmentation de l’efficacité énergétique dans les bâtiments, les transports et les systèmes productifs, incluant les industries de production d’énergie. La production de chaleur dans l’industrie représente 70 % de la consommation d’énergie primaire (i.e combustible). En fonction du niveau d’efficacité énergétique, seulement 20 à 40 % est convertie en chaleur utile. Une quantité considérable de chaleur est donc perdue sous forme d’effluents thermiques, de par la nature même des procédés. La gestion de la chaleur dans les procédés industriels est un enjeu majeur et il devient impératif de développer des extracteurs, récupérateurs, échangeurs de chaleurs et condenseurs suffisamment compacts, durables et à coût abordable. Le développement de surfaces d’échange fonctionnalisées par structuration à la micro ou nano-échelle doit permettre d’améliorer considérablement l’efficacité de ces composants.

L’objectif est de comprendre finement les couplages physiques complexes entre 1. la microstructuration et la nanostructuration des surfaces, 2. l’hydrodynamique et 3. les transferts de chaleur et de masse associés. Cette compréhension est nécessaire afin d’orienter la conception d’échangeurs à hauts flux ou d’autres composants intervenant dans la chaîne de la chaleur. De nombreux échangeurs mettent en jeu des écoulements diphasiques voire bouillants. Il s’agit donc d’intensifier des transferts fortement liés aux propriétés de mouillabilité des surfaces d’échanges. Cette propriété macroscopique dépend de la nature du contact liquide avec la paroi solide, aux petites échelles et sa dynamique. L’objectif final est d’élaborer de nouvelles surfaces pour permettre le design de géométries d’échangeurs assurant plus de compacité et permettant un accroissement de la puissance volumique échangée.

Les travaux réalisés ont permis de caractériser différentes surfaces d’acier auxquelles des traitements spécifiques ont permis de modifier la mouillabilité. Des tests ont conduit à examiner les conséquences des structurations de la paroi sur la limite de Leidenfrost. En parallèle, des simulations de type Dynamique Moléculaire sont en cours sur des surfaces simples. Leur extension à l’étude des phénomènes liés aux nanostructurations et à leur impact sur les échanges thermiques est en cours. Une base de données sur les capacités de chaque type et nature de surface est en cours de constitution afin d’orienter au mieux la conception de nouveaux équipements. Le projet a mobilisé deux équipes du LEMTA et une équipe de l’Institut Jean Lamour. Les résultats obtenus permettent d’envisager l’atteinte à court terme d’un niveau de TRL 3 grâce à des surfaces d’échanges permettant d’extraire de très hauts flux thermiques.

Séminaire de lancement du projet Européen « PowderReg » porté par le LEMTA

Projet européen PowderReg

Cette nouvelle année 2017 est notamment marquée au LEMTA par le démarrage du projet européen INTERREG VA « PowderReg » porté par l’opération scientifique Hydrodynamique et coordonné par Sébastien Kiesgen de Richter.

Ce projet a été initié par le LEMTA suite à ses travaux sur la rhéologie des milieux complexes et a pour but de fédérer les compétences du laboratoire, de ses partenaires lorrains (LRGP, LIBIO) et de ses collaborateurs de la grande région (Université de Liège, de la Sarre, du Luxembourg, de Kaiserslautern) autour de la thématique « poudres ». Il a pour objectif de créer une filière de recherche d’excellence transfrontalière dans ce domaine visant à apporter une meilleur compréhension des processus de « transport, de stockage et de mise en forme » de poudres d’intérêt industriel. Pour atteindre ses objectifs, le projet PowderReg bénéficiera d’un budget total de 5 M€ sur 4 ans.

La réunion de lancement en présence de l’ensemble des partenaires se déroulera les 6 et 7 Février prochain dans les locaux du LEMTA.

Un banc d'essai expérimental développé au LEMTA pour caractériser le comportement mécanique en flexion - torsion de limes endodontiques

Banc expérimental LEMTA de flexion - torsion

En endodontie, la préparation canalaire s’effectue selon un nettoyage mécanique à la lime endodontique ainsi qu’une désinfection par peroxyde d’hydrogène.

De manière à épouser parfaitement la courbure du canal à traiter, la lime doit avoir une souplesse importante. Celle-ci est fabriquée à partir d’un alliage à mémoire de forme (nickel titane) pouvant présenter des déformations réversibles de l’ordre de 8 %.

Une nouvelle génération de lime conçue à base d’alliage à mémoire de forme et de cuivre (CuAlBe) est actuellement en développement au LEMTA. Ce matériau présente le double avantage d’être encore plus souple que son homologue en nickel titane (déformations réversibles de l’ordre de 10%) et de posséder des propriétés antibactériennes intrinsèques qui dispenserait au praticien de désinfecter les canaux à traiter par peroxyde d’hydrogène.

Afin de garantir un comportement mécanique optimal de ces nouvelles limes conçues en CuAlBe, il est nécessaire de caractériser complètement leur comportement mécanique en flexion et en torsion. En effet, ces deux sollicitations mécaniques sont classiquement celles que subissent les limes lors d’un traitement endodontique.

C’est pour cela qu’un banc d’essai expérimental à été développé par le service conception, réalisation mécanique du LEMTA afin de solliciter en flexion - torsion une lime endodontique.

Les sollicitations mécaniques sont générées par deux moteurs à courant continu et deux capteurs permettent de mesurer les couples de flexion et de torsion que subit la lime. Le pilotage des moteurs, leur synchronisation et la mesure via les capteurs sont gérés par une interface labview développé par le service électronique, instrumentation, métrologie du LEMTA.

Voir la vidéo

3 nouveaux arrivants au LEMTA

Yvan Dossmann, anciennement Agrégé préparateur à l'ENS Lyon, a rejoint l'opération scientifique hydrodynamique et rhéophysique du LEMTA en tant que Maître de conférences (60ème section).
Yvan effectué sa thèse de doctorat sur la marée interne océanique au CNRM et au laboratoire d'Aérologie à Toulouse, puis un postdoctorat sur le mélange turbulent à l'Australian National University (Canberra, Australie).
Spécialiste en dynamique des fluides stratifiés en couplant modélisation numérique et expérience de laboratoire, il participera aux activités de l'équipe relatives à l'étude des écoulements et de la rhéologie de suspensions concentrées en particules.

Olivier Farges est docteur ingénieur en énergétique et transferts. Il a obtenu le Diplôme d'ingénieur des Mines d'Albi (Option Génie Énergétique) en 2010. Il est également titulaire d'un master recherche en dynamique des fluides, énergétique et transferts qu'il a obtenu à l'Université Toulouse III la même année. Il a soutenu sa thèse de doctorat en 2014 aux Mines d'Albi dans le laboratoire RAPSODEE (UMR CNRS 5302). Son sujet de thèse portait sur la conception optimale de centrales solaires à concentration : application aux centrales à tour et aux installations “beam down”.
De 2014 à aout 2016, il a travaillé respectivement comme Ingénieur de Recherche et Maître assistant associé aux Mines d'Albi dans le laboratoire RAPSODEE.
A partir du 1er septembre 2016, il est maître de conférences à l'ENSGSI où il enseigne la thermique et la mécanique des fluides.
Au LEMTA, il vient renforcer la thématique de recherche portant sur la propagation rayonnement dans les milieux semi-transparents, avec des domaines d’applications liés aux tissus biologiques (détection de tumeurs) ou encore dans le domaine de l’énergie.

Kévin Mozet est Assistant Ingénieur en « instrumentation scientifique et techniques expérimentales » CNRS.
Il a rejoint le LEMTA le 1ier septembre dans le cadre du projet de plateforme H2 qui sera réalisé en collaboration avec les laboratoires de l’UL partenaires (IJL, Green, LRGP). Depuis 2004 il était affecté au LRGP.
Il a participé à de nombreuses études fondamentales et à des projets industriels. Il assurait la conception de tout ou partie des montages expérimentaux, la mise en place des appareillages scientifiques, des circuits fluides et de l’instrumentation, la réalisation des interfaces de pilotage d’instruments et d’acquisition de données sous Labview, le suivi technique, la maintenance, ainsi que la formation des utilisateurs. Il a par exemple conçu et mis en œuvre des systèmes expérimentaux dédiés à la synthèse de matériaux cristallisés et de nanomatériaux pour la fabrication de poudres, la séparation solide/liquide par précipitation ou le traitement d’effluents liquides et a participé à la conception et à la mise en place d’un nouveau réacteur expérimental de synthèse de carbonate de calcium à propriétés contrôlées, ainsi que d’un démonstrateur de cristallisation à lit fluidisé.
En attendant la mise en place de la plateforme H2, Kévin Mozet mettra ses compétences au service de l’OS pile à combustible.

4 nouveaux projets ANR portés par le LEMTA

Retour sur le congrès Eurotherm 108 - 26-30 septembre 2016, Santorini - Grèce

Short Course on Atomization & Sprays 2017, February 20-23, 2017 Darmstadt, Germany

This short course has the aim to present the current understanding and state-of-the-art of atomization fundamentals, their realization in atomizer systems and their application in a wide variety of engineering branches, including spray drying, spray coating, spray cooling, fuel injection, etc. These aspects are first addressed theoretically in terms of hydrodynamic instabilities of liquid jets and sheets – primary atomization. This is followed by considerations about the break-up of single droplets – secondary atomization. Engineering solutions for realizing the different atomization mechanisms are then presented. The second day is devoted to experimental descriptors and diagnostics of sprays and droplets. Both non-optical and optical techniques are addressed. Focus is placed on drop size and velocit y determination, but an overview is also given about more advanced techniques, allowing temperature and composition to be determined. The third day presents possibilities for simulating atomization and spray processes. Modelling of primary atomization is discussed, as well as transport processes within sprays and spray/wall interactions. The final day of the course covers a wide variety of applications and how spray systems have been developed and customized to meet specific requirements and constraints. The program foresees intensive discussions between the participants and the lecturers and also among the participants. The aim is to address on-going development and application problems suggested by the participants. Industrial exhibitors spra y diagnostics will be available on the second day for demonstrations and discussions.

En savoir plus

Symposium "Computational Approaches to Materials for Energy Applications" - San Diego - February 26 - March 2, 2017

TMS 2017

COMPUTATIONAL APPROACHES TO MATERIALS FOR ENERGY APPLICATIONS

During the last few years, theoretical approaches to materials for energy applications, like solar energy conversion and thermoelectricity, have become more quantitative. For example, they allow researchers to guide experiments through a very detailed understanding of the underlying mechanisms, or even through the screening of a large number of compounds to find new materials with specific properties.

The purpose of this symposium is to highlight the recent computational advances which would find application in the search for new materials and devices for energy applications. Therefore, the topics for this year will include:

  • Transport theory
  • Many body perturbations theory for electrons and phonons
  • Multiscale modeling
  • Datamining

ORGANIZER

Laurent Chaput, LEMTA, France

SYMPOSIUM SPONSOR

TMS Energy Committee

INVITED SPEAKERS

Dr. M. Amsler, Northwestern University
Prof. G. Ceder, University of California, Berkeley
Prof. G. Galli, University of Chicago
Prof. P. Jund, Université de Montpellier
Prof. D. Lacroix, Université de Lorraine
Prof. D. Singh, University of Missouri
Prof. I. Tanaka, Kyoto University
Dr. S. Volz, Ecole Centrale Paris

DETAILS ABOUT THE CONFERENCE

2017 TMS Annual Meeting & Exhibition
146th Annual Meeting and Exhibition
February 26 – March 2, 2017
San Diego, California
http://www.tms.org/meetings/annual-17/AM17home.aspx

Abstracts are due by July 1st, 2016

Download the flyer

Transferts thermiques, un livre d'Yves Jannot et Christian Moyne

Voir l'actualité

EERA AMPEA meeting, 9th Joint Programme Steering Committee - AMPEA workshop: From Power to Gas - Lorraine University, Nancy, June 20th – 21st, 2016

EERA & AMPEA logos

Context: Massive introduction of variable renewable energies requires development of energy storage strategies which can supply more flexibility and help in balancing the electricity grid.
Power to chemicals belongs to this strategy and consists in the transformation of electrical energy into chemical energy carriers (hydrogen being an example).
Once the energy is transformed into chemicals, many usages are open: it includes re-electrification by using fuel cells, mobility (hydrogen or synthetic fuels) or production of higher value chemicals like methane, methanol, ethanol, particularly when using co-valorization of anthropic CO2, which also help in the decarbonization of the chemical sector.
This quite broad topic embeds chemical processes, electrochemical transformation (e.g. H20 and CO2 co-electrolysis) and the related materials made of sustainable and non-critical raw materials.

The workshop intent to gather at the European level key actors in the field of energy related to chemical use. In addition to scientific communications, dedicated roundtables will be held during these two days. Objectives of the latters are: i) fostering interactions between participants in order to build consortia for the next H2020 calls, ii) Preparation of the last part of the H2020 work programs (WPs 2018-2020) especially for low and intermediate TRL.

Download the abstracts

Download the agenda

LE BRUNCH... «Humain, Hydrogène et Mobilité»

Voir l'actualité

ICÉEL ouvre la voie à de futures collaborations industrielles

ATELIERS SCIENTIFIQUES ICÉEL 2016

ICÉEL - Institut Carnot propose, dans la cadre de la cinquième édition de ses ateliers scientifiques, une journée de rencontres et d'échanges autour des projets dont il a soutenu l'émergence en 2014 et 2015. Ces rencontres Science - Technologie - Industrie visent aussi à apporter aux entreprises et partenaires de recherche un regard croisé sur les nouveaux leviers d'interactions pour développer des projets de R&D.

Plusieurs moments forts jalonneront cette journée :

  • Des présentations scientifiques de projets soutenus par l'institut Carnot permettront de mettre en valeur les résultats les plus marquants de nos chercheurs.
  • Une session de posters permettra de brasser les compétences et les idées grâce à la diversité des projets soutenus et à leur impact socio-économique. Les échanges et le réseautage se poursuivront autour d'un buffet.
  • L'après-midi sera consacré à la présentation des perspectives Carnot et de plateformes et plateaux techniques destinés à répondre aux besoins des partenaires industriels et académiques dans le domaine des matériaux.

Jeudi 26 mai 2016
ENSIC, Nancy
ENTRÉE LIBRE - INSCRIPTION OBLIGATOIRE

Téléchargez le programme

Rotule Innovante et Intelligente

Une aide de 63 000 € au LEMTA pour cofinancer le projet collaboratif de recherche et de développement « R2I - Rotule Innovante et Intelligente »

De nouveaux résultats sur les particules non sphériques

Voir l'actualité

Thermodynamique et optimisation énergétique des systèmes et procédés

Voir l'actualité

Un laboratoire commun LEMTA-CSTB sur les sciences de l'incendie

Voir l'actualité

Retour sur l'assemblée générale du LEMTA - 28 janvier 2016

Revue Française de Géotechnique

Le LEMTA a tenu son assemblée générale et sa cérémonie de voeux à l’Institut de l’information scientifique et technique (INIST - CNRS) de Vandoeuvre le jeudi 28 janvier 2016. Elle fut l’occasion de faire un bilan exhaustif de l’année écoulée et de présenter les grandes orientations pour 2016, replacées dans le contexte régional, national et européen.


Un nouvel élan pour la Revue Française de Géotechnique

Revue Française de Géotechnique

La Revue Française de Géotechnique est une publication scientifique trimestrielle, parrainée par les comités français de mécanique des sols, de mécanique des roches, de géologie de l’ingénieur et des géosynthétiques qui publie des articles originaux et des notes techniques relevant de ces domaines. Cette Revue a été fondée en 1977 à l'initiative M. Pierre Habib, professeur à l’École Polytechnique.

Lire le communiqué de presse

Aller sur le site de la revue

Le LEMTA organisateur du congrès Eurotherm 108 - 26-30 septembre 2016, Santorini - Grèce

Eurotherm 108

Télécharger le flyer

Aller sur le site Eurotherm 108

Le rapport ANCRE "Decarbonization Wedges" est paru

Rapport ANCRE 'Decarbonization Wedges'

Contenir l’augmentation de la température de la surface du globe à 2°C d’ici 2100 est un objectif très ambitieux, mais celui-ci apparaît atteignable avec le développement à un rythme soutenu et une diffusion à grande échelle d’un large portefeuille de technologies. Il est cependant indispensable pour y parvenir de mener les travaux visant à accélérer le déploiement des technologies à bas carbone et à en réduire les coûts.

A travers ce rapport collectif auquel ont participé de nombreux chercheurs et experts, l’ANCRE souhaite poursuivre sa contribution à la construction d’une vision stratégique globale que peut apporter une Alliance constituée de près de 19 institutions différentes de recherche.

Ce travail fait suite à celui mené sur les scénarios de transition énergétique pour la France et aux feuilles de route établies par les dix groupes programmatiques qui structurent l’Alliance, autant de travaux qui contribuent aux réflexions nationales et européennes dans le domaine de l’énergie.

Notre objectif est que ce rapport sur les « Decarbonization Wedges » fasse l’objet de nombreuses présentations, tant au niveau français qu’au niveau international, et permette d’alimenter les échanges et les questionnements sur le rôle de la recherche et de l’innovation dans le domaine de l’énergie.

Téléchargez le rapport ainsi que 25 fiches technologiques

Le LEMTA co-organisateur des Journées Nationales de Géotechnique et de Géologie de l'Ingénieur 2016 - 6, 7 et 8 juillet

Aller sur le site des JNGG2016

Etude du transfert de particules biologiques dans un pilote de laboratoire simulant le circuit de refroidissement des Centres Nucléaires de Production d'Electricité (CNPE)

Voir l'actualité

Université debout

Cliquez pour obtenir le message de Madame la Ministre en hommage aux victimes des attentats du 13 novembre 2015
Université debout

Short Course on Atomization and Sprays - Darmstadt, 15-18 février 2016

Deux nouveaux projets ANR portés par le LEMTA

Filière hydrogène : résultats de la première étude ergonomique

Voir l'info sur le site Factuel

Conférence "HYDROGENE : Une énergie pour quels usages ?" Jeudi 25 juin 14h30 - Salle Ferrari, Bât A ISGMP, île du Saulcy - Metz

Conférence Hydrogène

Pour accompagner la (possible) mise en place d’une filière hydrogène énergie sur le territoire lorrain (une des actions visées dans le cadre du PACTE Lorraine), le PErSEUs et le LEMTA ont lancé une enquête pluridisciplinaire intitulée « Hydrogène : une énergie pour quels usages » réalisée dans le cadre du Projet Exploratoire Premier Soutien (PEPS) « Mirabelle » visant à étudier la faisabilité sociétale de l’instauration d’une telle filière énergétique.

La méthodologie consistait à réunir des petits groupes d'experts et potentiels usagers animés par un intervenant de PErSEUs pour débattre des attentes, besoins et possible usages à partir d'un scénario proposé.

Les résultats de cette étude ainsi que plus de détails sur la méthodologie, le déroulement et la possible suite seront présentés lors d’une conférence publique qui se tiendra l’après-midi du jeudi 25 juin 2015 sur le site du Saulcy de l’Université Lorraine.

Assma El Kaddouri remporte le prix du meilleur poster au XXVIème congrès du GERM

Assma El Kaddouri , post-doctorante au LEMTA, a remporté le prix du meilleur poster lors de la XXVIème conférence du GERM (Groupe d’Etude de Résonance Magnétique) qui a eu lieu du 10 au 13 mai à Sète. Ce prix a été décerné par la Division de Chimie Physique de la société française de chimie. Les travaux récompensés portent sur l’ « Etude RMN de l’effet de la compression sur la sorption et le transport d’eau dans les membranes polymères pour pile à combustible PEMFC ».

Le LEMTA co-organisateur de la 13ème "Joint European Thermodynamics Conference"

La 13ème "Joint European Thermodynamics Conference" aura lieu à Nancy du 20 au 22 mai 2015.

En savoir plus

Feuille de route de l'ANCRE : « Quelle R&D mener pour le développement des réseaux d'énergie de demain ? »

L'Alliance ANCRE a publié la feuille de route « Quelle R&D mener pour le développement des réseaux d'énergie de demain ? ».

Cette feuille de route présente les verrous identifiés en la matière ainsi les actions de recherche & développement à mener.

Ces travaux ont été menés par le groupe programmatique 10 (Réseaux Energétiques et Stockage) de l'alliance, groupe de travail auquel a participé Sophie Didierjean, Professeur à l'Université de Lorraine et Directrice Adjointe du LEMTA.

L'alliance ANCRE (Alliance Nationale de Coordination de la Recherche en Energie) regroupe 4 membres fondateurs (CEA, CNRS, CPU et IFPEN) ainsi que 16 membres associés. Elle a pour mission de mieux coordonner et renforcer l'efficacité des recherches sur l'énergie menée par les organismes publics nationaux. Elle participe à la mise en œuvre de la stratégie française de R&D dans ce secteur.

Télécharger la feuille de route de l'ANCRE

Filière hydrogène : les ergonomes ont réuni les panels d'utilisateurs

En savoir plus

Je suis Charlie

Je suis Charlie
Lire le communiqué de Jean-Loup Salzmann, président de la CPU

Deux enseignants-chercheurs et leurs doctorants expérimentent les contraintes thermiques subies par les sapeurs-pompiers

En savoir plus

Short Course on Atomization and Sprays, 23-26 février 2015, Darmstadt, Allemagne

Quels scénarios pour une filière à hydrogène en Lorraine ?

En savoir plus

Adrian-Marie Philippe, ancien doctorant du LEMTA, récompensé par le prix de thèse UL/EMMA

Voir l'actu en pdf

Du 6 au 11 octobre - La fête de la science au coeur de la transition énergétique

L'Ecole Nationale Supérieure d'Electricité et de Mécanique (ENSEM) et le Laboratoire d'Energétique et de Mécanique Théorique et Appliquée (LEMTA) organisent conjointement la fête de la science du lundi 6 octobre au samedi 11 octobre 2014. Les deux entités s'associent pour traiter d'un thème d'actualité : La science face à la transition énergétique. L'évènement se déclinera de deux manières :

  • En semaine pour les scolaires (sur réservation uniquement) avec le choix entre deux parcours : école d'ingénieurs ou laboratoire d'énergétique.
  • Le samedi de 9h à 17h pour le grand public avec la possibilité de découvrir les équipements technologiques (éolienne, panneau solaire, turbines hydrauliques, pile à combustible…) sur lesquels s'appuie la formation des ingénieurs mais aussi des expériences qui illustrent les défis auxquels la recherche scientifique doit faire face pour cette nécessaire transition (maitrise de l'énergie dans les procédés métallurgiques, l'hydrogène et les piles à combustible pour une transition énergétique propre, comprendre l'écoulement de la matière pour une efficacité des procédés...).

L'entrée est gratuite

La mécanique et l'ingénierie des matériaux au chevet de nos ligaments

En savoir plus

Départ à la retraite de Bernard Antoine, directeur adjoint du LEMTA

Voir l'actu en pdf

Une alliance de mécaniciens et de biologistes pour soigner les lésions cartilagineuses

En savoir plus

Journée thématique : simulation numérique en mécanique du solide - LEMTA ESSTIN le 24 juin 2014

L'objectif est de développer une approche associant la caractérisation expérimentale et la modélisation numérique pour l'étude du comportement des emballages. Nous présenterons deux exemples : l'homogénéisation du carton ondulé et des packs d'eau pour une application industrielle et la modélisation numérique du vieillissement des matériaux et des transferts de masse entre le contenant (emballage) et le contenu (produit cosmétique).

Programme de la journée

Film du CNRS - Énergies renouvelables, le défi du stockage

Voir l'actu en pdf

Caractérisation expérimentale des céramiques ferroélectriques

Les céramiques ferroélectriques sont actuellement beaucoup utilisées en tant que capteur ou actionneur. En effet, leur comportement à couplage électro-mécanique, leur confère des propriétés adaptatives particulièrement intéressantes. Citons comme applications les capteurs d'effort mécanique et le microphone à haute sensibilité.

Visite de l'office parlementaire des choix scientifiques et technologiques (OPECST) au LEMTA

Une délégation de l'OPECST s'est rendue au LEMTA le 6 décembre dernier, afin de prendre connaissance des travaux réalisés sur les piles à combustibles.

La micro-fluidique en couverture du numéro de novembre 2013 de l'European Journal of Physics - Applied Physics

La micro-fluidique, dont le champ d'applications est très diversifié du lab-on-a-ship pour la biologie aux tête d'impression d'imprimantes 3D de fabrication directe, est un domaine demandeur de techniques de mise en mouvement des fluides.

Visite d'une délégation de présidents d'universités du Kazakhstan

Sous l'égide de Michel Panfilov, professeur au LEMTA et chargé de mission auprès du vice-président des affaires internationales, et de la direction des relations internationales de l'Université de Lorraine, les recteurs de plusieurs Universités d'Almaty, capitale scientifique du Kazakhstan, accompagnés d'une délégation de scientifiques, ont été accueillis à l'hôtel de Région à Metz et au LEMTA le 4 décembre 2013.

Des enseignants de classes maternelles rencontrent des chercheurs du LEMTA

Les mercredis 20 et 27 novembre 2013, le LEMTA accueillait dans ses locaux de Brabois, des enseignants de la maternelle dans le cadre du projet des Maisons pour la science au service des professeurs.

Bilan des championnats du monde de triathlon longue distance - Belfort 2013

Témoignage de Frédéric Thiébaud

1ères Rencontres Industries / Collectivités Territoriales / Université sur l'Hydrogène et les Piles à Combustible - 18/10/2013

Fin juin 2013, une mission d'élaboration d'un projet structurant pour la filière hydrogène en Lorraine a été confiée à ALPHEA par le Conseil Régional de Lorraine. Cette mission a comme objectif d'élaborer avec les industriels et acteurs de la recherche de la filière une stratégie de développement d'activités industrielles, reposant sur le déploiement de technologies et d'infrastructures : construction de démonstrateurs (mobilité, éco-quartiers, infrastructure de distribution, valorisation chimique de l'hydrogène), et fabrication de composants de piles à combustible, électrolyseurs et systèmes réversibles.

L'objectif général de cette journée Hydrogène en Lorraine organisée conjointement par le LEMTA et ALPHEA est de réunir les représentants des collectivités locales et territoriales, de la recherche scientifique ainsi que les différents acteurs industriels nationaux et régionaux susceptibles de s'impliquer et de contribuer au développement de la filière hydrogène en Lorraine. Les participants exposeront brièvement leurs projets actuels et leurs objectifs. La journée se conclura par une table ronde.

Programme de la journée qui se déroulera en salle Gallé (Université de Lorraine, Pôle Brabois).

Workshop « Spray cooling » le 8 octobre 2013

Spray

Organisée par le laboratoire LEMTA, cette manifestation d'une journée a pour but de faire l'état des connaissances principalement en matière de refroidissement par sprays. Quels sont les enjeux actuels? Quels sont les outils utilisés ? Où en est-on en termes de modélisation de ces écoulements complexes ? Les quatre conférences au programme apporteront des éléments de réponse ; celles-ci seront suivies d'une table ronde avec la participation d'industriels qui permettra d'ouvrir le débat vers les enjeux futurs.

Cette journée est ouverte à tous. Il vous est cependant demandé de vous inscrire au préalable auprès de Mme Irène Léonard (irene.leonard AT univ-lorraine.fr).

Organisation : LEMTA CNRS Université de Lorraine
Lieu : Université de Lorraine, site de Brabois, Salle Gallé
Programme du Workshop

Le LEMTA fête ses 40 ans le 4 juillet

Le LEMTA célèbrera le 4 juillet prochain ses 40 années d'existence, au Château des Lumières à Lunéville. C'est la preuve d'une grande vitalité, au service de la Recherche, dans les domaines de la Mécanique et de l'Energétique.

Le LEMTA fonde son origine dans le laboratoire de Mécanique de l'ENSEM, dirigé par le Professeur Jean Gosse. Au départ de celui-ci pour Paris en 1973, sa première génération de Docteurs d'Etat décide de rester rassemblée et de fonder un laboratoire constitué de trois équipes :

  • mécanique théorique et rhéologie
  • mécanique et énergétique des surfaces
  • phénomènes de transfert et de transition

32 personnes sont rassemblées dans cet ensemble.

Le nom de LEMTA apparaitra pour la première fois en mars 1973, sur le premier rapport d'activité. Son premier directeur sera le Recteur Jean Capelle, dont l'autorité contribuera fortement à sa structuration.

L'aventure scientifique et humaine est lancée.

Le laboratoire sera dès l'origine rattaché au nouvel Institut National Polytechnique de Nancy (ENSEM et Ecole des Mines), bientôt rejoint par l'Université Nancy I.

Le 1er janvier 1976, le LEMTA est reconnu par le CNRS en qualité d'Equipe de Recherche Associée (ERA 595). Cette association au CNRS, clé de son développement, perdure aujourd'hui (Unité de Recherche Associée en 1980, URA 893 puis URA 875 et Unité Mixte de Recherche, UMR 7563, en 1997).

L'activité scientifique s'enrichira de nouvelles thématiques au cours des années : matériaux composites, matériau bois, milieux poreux, séchage, écoulements diphasiques, biomécanique et bio-ingénierie, métrologie thermique, métrologie optique appliquée aux fluides et aux solides, rayonnement et thermique aux petites échelles, feux de forêt, systèmes énergétiques et piles à combustibles,...

Le LEMTA organisera 2 Congrès Français de Mécanique, en 1979 et 2001, 3 Congrès Français de Thermique, en1989, 2002 et 2013, de nombreux congrès et colloques européens et internationaux. Il pilotera et participera à de nombreux Groupements de Recherche. Il développera de nombreuses collaborations, denses et fructueuses, avec l'Industrie.

Le LEMTA est aujourd'hui un laboratoire rassemblant 171 personnes, qui oriente son activité vers le domaine de l'Energie, sans abandonner ses domaines d'excellence traditionnels.

Résultats marquants 2013 : JC Perrin et S Kiesgen

Jean Christophe Perrin :

Imagerie IRM haute résolution d'une membrane électrolyte pour pile à combustible

L'imagerie par résonance magnétique nucléaire (IRM) est, sous sa forme la plus simple, une méthode de visualisation utilisée principalement pour le diagnostic médical. Aujourd'hui, de nombreuses applications émergent cependant dans le domaine des matériaux et des sciences pour l'ingénieur : l'aspect quantitatif est dès lors important si l'on veut mesurer, par exemple, la répartition de liquides dans des matériaux poreux utilisés pour une application spécifique.

Des chercheurs du Laboratoire LEMTA, en collaboration avec l'équipe « Mesures et Architectures électroniques » de l'Institut Jean Lamour, ont ainsi adapté une technique d'imagerie point-par-point (Single Point Imaging, SPI) pour déterminer dynamiquement l'évolution de la quantité d'eau dans une membrane polymère servant d'électrolyte dans les piles à combustible à basse température.

Le développement a concerné la bobine radiofréquence, qui sert à la fois à exciter l'aimantation nucléaire portée par les molécules d'eau du système et à recueillir le signal de résonance généré en retour. Cette sonde, constituée d'une spire de courant en cuivre déposée sur un substrat de Teflon®, est capable de fournir un champ magnétique intense au plus proche de l'échantillon. Très adaptée à la caractérisation de couches minces, sa géométrie plane lui permet en outre d'être intégrée de manière compacte au sein d'une cellule de mesure alimentée en continu par des gaz à humidités contrôlées.

L'échantillon est une membrane Nafion, de 290 µm d'épaisseur à l'état hydraté. La figure présente des profils de teneur en eau mesurés par imagerie SPI avec une résolution spatiale de 5.9 µm/pixel et une résolution temporelle de 43 secondes. Le cas (a) correspond au séchage de la membrane, hydratée initialement de façon homogène. Le cas (b) correspond à sa réhydratation partielle lorsqu'elle est au contact, sur son côté droit uniquement, d'un gaz humidifié.




Sébastien Kiesgen de Richter :

Influence de vibrations sur la rhéologie des suspensions granulaires

Les milieux granulaires peuvent se trouver très communément dans la nature ou l'industrie sous forme sèche (le sable, par exemple), mais peuvent également être saturés en fluide interstitiel (tels que les minerais argileux ou les bétons), on parle alors de suspensions granulaires. Ces matériaux ont la particularité de ne s'écouler que lorsque une contrainte supérieure à une contrainte dite « seuil » leur est appliquée.

Une étude menée par le Laboratoire d'Energétique et de Mécanique Théorique et Appliquée (LEMTA, CNRS/Université de Lorraine) en association avec le Laboratoire Réactions et Génie des Procédés ( LRGP, CNRS/Université de Lorraine) et le Laboratoire Environnement et Minéralurgie (LEM, CNRS/Université de Lorraine) a montré que l'application de vibrations sur des suspensions granulaires modèles composées de billes de verre de quelques centaines de microns leur confère des propriétés rhéologiques remarquables. En particulier, l'application de vibrations contrôlées permet de contrôler leur viscosité. Sous vibrations, ces matériaux présentent un comportement Newtonien dont la viscosité diminue lorsque l'énergie injectée augmente. De plus, ces équipes lorraines ont pour la première fois montré que dans certaines conditions, la viscosité de suspensions granulaires vibrées peut diminuer lorsqu'on augmente la viscosité du fluide interstitiel.

Mathieu Klein : prix de communication DocScilor

Mathieu Klein, doctorant LEMTA a remporté le prix de communication orale de l'édition 2013 de DocScilor, Journée des Doctorants Lorrains qui s'est tenue le 6 juin 2013 à l'Abbaye des Prémontrés à Pont à Mousson pour sa présentation :

« Etude des phénomènes de transport dans les piles à combustible basse température »

Journée Scientifique " Christophe Baravian " - 28/06/2013

A l'initiative de son équipe et des chercheurs qui travaillaient avec lui, une journée scientifique aura lieu en hommage à Christophe Baravian le vendredi 28 juin 2013 à partir de 09 heures Salle Gallé - Site Brabois.

Programme de la journée.

Inauguration de la plateforme Feux PROMETHEI* - 06/06/2013

Le LEMTA vient de se doter d'une halle d'essais de 300m2 sur le site de la Bouzule à quelques kilomètres de Nancy pour réaliser des essais feux. L'inauguration officielle aura lieu le 6 juin 2013 à 15h.
La construction du bâtiment s'est achevée début 2012 (cf image 1) et l'aménagement intérieur est désormais pratiquement terminé.
Les études de propagation des feux qui seront réalisées profiteront avant tout à la thématique des Feux de forêts.
L'objectif est de conduire des expérimentations sur tables à bruler et dans un tunnel à feu pour étudier les effets de pente et de vent sur la propagation des feux. Les enjeux scientifiques vont de la compréhension des phénomènes de propagation jusqu'à la validation des codes de simulation.
Le dispositif complet qui permet la réalisation de feux à l'échelle du laboratoire en conditions "intérieures", non perturbés par la météorologie (rafale de vent par exemple), est unique en France !
Les premiers essais feux ont eu lieu à l'automne dernier (cf images 2 et 3). Ils sont très prometteurs pour la mise en place de campagnes d'essais systématiques à partir du printemps 2013, avec la collaboration déjà prévue de laboratoires partenaires venant de Marseille, Corte et Rouen.
L'ambition de l'équipe est de mettre en place rapidement une métrologie complète allant des caractéristiques thermiques et radiatives (spectroscopie et imagerie IR notamment), aux caractéristiques dynamiques (par P.I.V. en particulier).

* Plateforme de Recherche Opérationnelle et de MEtrologie THermique dédiée aux Essais Incendies
Article du journal Est Republicain du 7 juin
Interview france bleu Sud Lorraine
Reportage informations régionales France 3

  • Image 1
  • Image 2
  • Image 3

CONGRES FRANÇAIS DE THERMIQUE 2013 : THERMIQUE & CONTEXTE INCERTAIN

L'édition 2013 du congrès annuel de la Société Française de Thermique, organisée par le LEMTA, se tiendra au Centre des Congrès, au bord du lac de Gérardmer, ville des Hautes-Vosges (http://www.gerardmer.net), située à 40 km d'Epinal, du 28 au 31 mai 2013.

L'objectif du congrès est d'abord de permettre aux jeunes chercheurs et doctorants en thermique de présenter leurs travaux dans un contexte interactif et de se focaliser en outre sur une thématique particulière intéressant la discipline.

Cette année, les conférences plénières du congrès porteront sur certains aspects stochastiques ou liés à un contexte incertain rencontrés en thermique, tant en modélisation qu'en expérimentation, ou au carrefour entre ces deux approches.

Vous trouverez toutes les informations ainsi que la plaquette téléchargeable sur le site du congrès (un lien existe aussi sur la page d'accueil du site de la SFT) :
http://www.congres-sft.fr/2013
(un lien existe aussi sur la page d'accueil du site de la SFT : http://www.sft.asso.fr)

Journée "Réacteurs du futur" - 11/02/2013

Afin de promouvoir des collaborations actives entre le LEMTA et le LRGP sur le thème des Réacteurs du Futur (les mots clés étant hydrodynamique, mélange, transferts, intensification, fluides complexes et réactifs, mécanique des fluides numérique), ces deux Laboratoires ont décidé d'organiser conjointement un séminaire scientifique qui permettra aux différents acteurs d'une part de mieux se connaître et d'autre part d'échanger afin d'élaborer une stratégie de coopération.
Ce séminaire scientifique se déroulera sur la journée du lundi 11 février 2013 en salle de Conférences de l'INIST-CNRS.
Programme détaillé

Prix de thèse 2012

JULIA MAINKA
UNIVERSITE DE LORRAINE / EMMA / EMPP



IMPEDANCE LOCALE DANS UNE PILE A MEMEBRANE H2/AIR (PEMFC) : ETUDES THEORIQUES ET EXPERIMENTALES

Les piles à combustible à membrane sont constituées d'un assemblage compact (moins d'un millimètre d'épaisseur) de matériaux aux caractéristiques très différentes. Au sein de ces matériaux, la conversion électrochimique repose par ailleurs sur des couplages complexes entre des phénomènes de transport de matière (par diffusion et convection), de chaleur et de charges électriques (cations et électrons) dans ces différents milieux. Il est essentiel de parvenir à une bonne compréhension de ces couplages pour améliorer les performances, la durabilité et le coût des piles à combustible. Pour cela, une approche possible consiste à instrumenter les piles à combustible pour mesurer leurs performances localement, c'est-à-dire en différent points de leur surface.

La thèse de Julia Mainka a été la première réalisée au LEMTA et en France sur les piles instrumentées: elle constitue pour le laboratoire le début d'une série de travaux du même type qui s'appuient sur le savoir-faire qu'elle a acquis et développé. L'originalité du sujet repose sur l'utilisation de la spectroscopie d'impédance, un outil utilisé au départ par les électrochimistes, en développant plus particulièrement des modèles qui prennent en compte de façon précise les phénomènes de transport de l'oxygène, par diffusion et par convection, dans les différentes direction du plan et dans les différents éléments qui constituent l'assemblage membrane-électrodes (couche catalytique, couches de diffusion, canal d'air). Le transport de l'oxygène entre l'entrée de la cellule et les sites catalytiques actifs est un des principaux facteurs limitant les performances des piles à combustible.

Julia Mainka est aujourd'hui post-doctorante au LNCC (Laboratoire National de Calcul Scientifique) à Petropolis au Brésil où elle travaille sur le comportement des milieux poreux chargés.

Deux doctorants du LEMTA à l'honneur lors du dernier Congrès Français de Thermique, qui s'est tenu à Bordeaux du 29 mai au 1er juin 2012 : Anthony Thomas et Christophe Rodiet reçoivent les 1er et 3ème prix Biot-Fourier

Premier prix Biot-Fourier, Congrès SFT 2012

Lauréat : Anthony Thomas - Doctorant dans l'Opération Scientifique « Pile à combustible » au LEMTA

Intitulé de la communication : Mesure de températures internes et de flux de chaleur dans une pile échangeuse de protons

Les piles à membrane échangeuse de protons permettent la conversion de l'énergie chimique de la réaction entre l'oxygène et l'hydrogène en énergie électrique. Produisant de l'eau et de la chaleur, leur interaction au sein de ce système doit être étudiée. En instrumentant une pile à membrane, à l'aide de fils de platine aux électrodes et de capteurs de flux, les mesures expérimentales montrent une très forte non-uniformité du champ de température que les futurs modèles phénoménologiques se doivent de prendre en compte.


Troisième prix Biot-Fourier, Congrès SFT 2012

Lauréat : Christophe Rodiet - Doctorant dans l'Opération Scientifique « Thermique et Optique des Matériaux et Systèmes » au LEMTA

Intitulé de la communication : Optimisation du nombre de longueur d'onde pour la mesure de température par méthode multi-spectrale sur matériaux opaques à émissivité variable dans la gamme Infrarouge-Ultraviolet

La mesure de température par méthode multi-spectrale consiste à déterminer la valeur de celle-ci à l'aide de mesures de flux à différentes longueurs d'onde. Afin d'améliorer la précision de la mesure, il est important de mettre en place des critères permettant de choisir les filtres appropriés ainsi que leur nombre optimum. De nombreux modèles permettant d'estimer la température existent, cependant certains d'entre eux ont une limite de validité qu'il est important de considérer si l'on veut obtenir des mesures précises.


Remise de la médaille de bronze du CNRS à Guillaume Castanet - 21 juin 2012

En savoir plus

Conférence Eurotherm N°95 – Computational Thermal Radiation in Participating Media IV

Le LEMTA organise du 18 au 20 avril 2012 à l'INIST-CNRS la conférence internationale CTRPM IV (Computational Thermal Radiation in Participating Media). Après Mons (Belgique) en 2003, Poitiers (France) en 2006, puis Lisbonne (Portugal) en 2009, Nancy accueille donc cette série de conférences, désormais incontournables pour la communauté scientifique du rayonnement thermique. De 60 à 80 participants venus de 16 pays différents présenteront leurs travaux sur 3 jours dans le domaine du rayonnement des gaz, des milieux complexes, des méthodes numériques, de la combustion ou encore du rayonnement dans les milieux gaz-gouttelettes.
En savoir plus

Journée Matériaux et Phénomènes de Transport pour l'Energie

Le LEMTA et l'Institut Jean Lamour organisent conjointement une journée sur la thématique des matériaux et phénomènes de transport pour l'énergie le 15 mars 2012 à l'INIST-CNRS.
Télécharger le programme

Nomination de l'ouvrage de E. Saatdjian au 25ème Prix Roberval

L'ouvrage de E. Saatddjian "Les base de la mécanique des fluides et des transferts de chaleur et de masse pour l'ingénieur", Boulogne (France) : les éditions Sapientia, fait partie des Nominés pour la 25ème édition du Prix Roberval.
En savoir plus

Brouillard d'eau : une aide à la maîtrise des incendies

En partenariat avec CSTB, le LEMTA œuvre à l'évaluation de l'impact du brouillard d'eau sur les conditions d'évacuation.
En savoir plus

Cost Meeting - Nancy 13-14 October 2011

Cost Action FP1005: Fibre suspension flow modelling - a key for innovation and competitiveness in the pulp & paper industry

Faits marquants CNRS 2011

Didier Stemmelen - Vélocimétrie IRM en milieu poreux

Retour sur le 12ème Congrès Francophone de Techniques Laser

Le 12ème CFTL organisé par le LEMTA du 14 au 17 septembre 2010 a accueilli plus de 100 participants.
52 communications orales et 13 affiches ont été présentées.

Prix de thèse 2010

Prix de la meilleure présentation affichée, 35ème congrès de la Société de Biomécanique, 25-27 août 2010 au Mans.

"Designing a new scaffold for anterior cruciate ligament tissue engineering", C.Laurent, D.Durville, X. Wang, J.F. Ganghoffer, R. Rahouadj